Journée d’étude // A l’école de Franquin, les leçons d’un génie

Jeudi 24 novembre, le Centre de recherche et d’histoire inter-médias (CRHI) de l’École Émile Cohl consacrera une journée d’étude au dessinateur André Franquin, créateur de Gaston Lagaffe, du Marsupilami et de plusieurs des personnages de la série Spirou et Fantasio.
Isabelle Franquin, sa fille, a accepté de contribuer à cette rétrospective.

Renseignements et inscriptions :
aborel@cohl.fr

Tél. : 04 72 12 12 52

Programme

9 heures – Accueil
Lancement de la journée par Philippe Rivière, directeur de l’École Émile Cohl et co-directeur du CRHI, Jean Mulatier, professeur à l’École Émile Cohl et Cyril Devès, co-directeur du CRHI.

9h30 « Entre conservation, restauration et mise en valeur de l’œuvre de Franquin »
Discussion avec Isabelle Franquin

10h « La question typographique dans l’œuvre de Franquin »
Par Pierre Huyghebaert, graphiste et typographe

10h30 – Discussion

11h « L’art de la narration chez Franquin »
Par Gérard Cousseau, auteur, dessinateur et storyboarder

11h30  « Comment analyser une œuvre de Franquin »
Par Philippe Capart, coordinateur de la librairie éditrice La Crypte tonique (Bruxelles),
co-auteur de Morris, Franquin, Peyo et le dessin animé (Les Éditions de L’An 2)

12h – Discussion

12h30 – Pause déjeuner

14h « Franquin, un génie mélancolique »
Par Philippe Choulet, professeur d’Histoire de l’art à l’École Émile Cohl

14h30 – Discussion

15h « La bravoure des Brothers, ou la preuve par trois du génie »
Par Thierry Groensteen, théoricien et historien de la bande dessinée

15h30 – Discussion

16h « Franquin ou la modernité contre le progrès »
Par Pierre Tasso, directeur artistique et animateur/réalisateur de dessin animé

16h30 – Discussion

16h50 « L’art de Franquin, la justesse par l’exagération »
Par Jean Mulatier, caricaturiste, photographe et professeur à l’École Émile Cohl

18 h – Clôture de la journée

 

 

Principaux intervenants

Jean Mulatier, professeur de caricature et le dessin de presse à l’École Émile Cohl, sera l’animateur de la journée d’étude sur André Franquin.
Engagé par René Goscinny dans le journal Pilote, en 1969, il y crée, avec Patrice Ricord, la série de caricatures Les Grandes Gueules, à laquelle se joint ensuite Jean-Claude Morchoisne
Ensemble, ils fondent en 1974 le trimestriel Mormoil, dont le DA Mulatier publie, entre autres, les premiers dessins « pour adultes » de Franquin, avant Les Idées Noires. Leur trio devient ensuite éditeur : ils publient une quinzaine d’albums de leurs dessins (dont Ces Animaux qui nous gouvernent) et Les Robinsons du Rail, une aventure de Spirou, Fantasio et Gaston écrite par Yvan Delporte, illustrée par Jidéhem et Franquin.

Thierry Groensteen est le rédacteur en chef de Neuvième Art 2.0, édité par la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême.
Historien et théoricien de la bande dessinée, il est l’auteur d’une vingtaine d’essais, dont le Système de la bande dessinée (PUF, 1999). Il a dirigé les Cahiers de la bande dessinée (Glénat) de 1984 à 1988, été membre fondateur de l’Oubapo en 1993, puis a pris la direction de la revue 9e Art, en 1996. En 2002, il a créé la maison d’édition Les Éditions de l’An 2, dont l’activité a été reprise en 2006 par Actes Sud. Il est aujourd’hui le directeur de collection Actes Sud – l’An 2.

Gérard Cousseau (dit Gégé), dessinateur et scénariste de bande dessinée (Gontran et les autres), a fait ses débuts avec Jean-Claude Fournier, en 1978, que Franquin venait de recommander au journal Spirou. Il a été son assistant pour la série Bizu.
Gérard Cousseau a fait une grande partie de sa carrière dans le dessin de presse (groupe Ouest France) et la presse jeunesse (Le Journal de Mickey, Picsou Magazine). Il est l’organisateur de toutes les grandes expositions BD du festival Quai des bulles de Saint-Malo.

Pierre Huyghebaert est un graphiste, typographe, cartographe et artiste belge établi à Bruxelles. Il mène ses activités dans le studio de design Speculoos et à l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre. Il dessine des polices typographiques libres, qu’on peut donc utiliser et modifier librement, et s’intéresse aux outils, libres eux aussi, qui permettent de les produire. Il est aussi co-fondateur du magazine Médor, trimestriel coopératif belge d’enquêtes et de récits.
Il s’est passionné pour le traitement du lettrage et de la typographie qu’a fait Franquin dans son travail de dessinateur.

Pierre Tasso est un dessinateur « élevé à la BD », diplômé de l’école Estienne. Directeur artistique, storyboader, animateur et réalisateur de clips animés, il a également participé à la réalisation de documentaires pour la télévision (La Cinquième, ARTE). Enseignant à l’école des musiques actuelles Atla – Paris, il est aussi le fondateur et l’animateur de « La Franco-belge », page Facebook de référence sur la BD francophone – et donc sur Franquin.

Cyril Devès sera le modérateur de la journée d’étude. Docteur en Histoire de l’art, il enseigne l’Histoire de l’art et l’Histoire des médias à l’École Émile Cohl, où il a créé le Centre de recherche et d’histoire inter-médias (CRHI), qu’il coordonne.
Ses domaines de prédilection portent sur les arts du XIXe siècle, le rapport entre la littérature et les arts, la pédagogie par l’image, l’imaginaire collectif et la culture visuelle.

Retour aux actualités