Le dessin – présentation

 

L’École Émile Cohl est spécialisée depuis plus de 30 ans dans l’enseignement du dessin et de l’image en mouvement. C’est une réponse volontariste au déni de la représentation en vigueur depuis l’art moderne et qui repose sur un principe simple et éternel chez les artistes : celui de voir le monde en trois dimensions ramené à une figuration plane en deux dimensions.

Telle est la conception du dessin premier, celui qui rend familier la proximité avec les choses, qui rend accessible à l’œil l’infini des mondes que nous côtoyons. Par le dessin, nous embrassons le mystère de l’agencement des êtres et des choses dans l’espace et, depuis l’invention des médias modernes, dans le temps et le mouvement.

Pour preuve de la validité de notre approche esthétique et pédagogique, nous avons formé, en trois décades, plus de 1 500 professionnels de l’image contemporaine. Parmi eux, certains sont des figures reconnues et célébrées de l’édition, du film d’animation, du jeu vidéo et des arts numériques :

 

  • Nedy Acet, character animator chez DreamWorks
  • Claude Barras, producteur et réalisateur, réalisateur de Ma vie de courgette (César du meilleur long métrage d’animation 2017)
  • Olivier Bonhomme, illustrateur, dessinateur de presse (Le Monde) et directeur artistique de jeux vidéo (Californium)
  • Stéphane Ceretti, superviseur d’effets visuels chez Marvel, deux fois nominé aux Oscars
  • Benoît Chieux, réalisateur de courts et longs métrages (Tante Hilda !, Tigres à la queue leu leu), nominé aux César
  • Florence Dupré la Tour, auteur de bande dessinée (Cruelle)
  • Sidney Kombo, senior animator chez Weta Digital, Oscar des meilleurs effets spéciaux pour Gravity (en 2014) et pour Le Livre de la Jungle (en 2017)
  • Anette Marnat, illustratrice, concept artist pour Disney
  • Sébastien Mitton, directeur artistique d’Arkane Studios
  • Yoann Lemoine (alias Woodkid), réalisateur, musicien et graphiste
  • Maureen Wingrove (alias Diglee), illustratrice…

 

Bien souvent, nos anciens élèves voient leur travail récompensé par des distinctions aussi variées que prestigieuses. Pour les aider à viser ce niveau de reconnaissance, l’enseignement de l’École Émile Cohl poursuit deux objectifs : assurer la maîtrise de la représentation dessinée sous toutes ses formes ; puis, dans un deuxième temps, assurer celle de l’imagination dessinée, qui prendra le pouvoir chez nos étudiants.

 

Ecole Emile Cohl - Le dessin - Logo