Projets de groupe //  18 étudiants dessinent pour un programme de recherche sur le sommeil des enfants

Plusieurs Cohliens de 4e année ont produit un kit complet (BD, illustrations et animations) pour le Laboratoire d’étude des mécanismes cognitifs de l’Université Lyon 2. Parmi eux, six étudiantes vont reprendre leur travail, dont elles feront une série de livres jeunesse à visée éducative.

 

 

Longtemps, les questions de sommeil des enfants ont été une affaire de spécialistes, celle des pédiatres consultés en cas de troubles nocturnes. Un laboratoire de recherche de l’Université Lyon 2 vient d’en faire un sujet d’éducation à la santé pour tous les enfants des écoles primaires. Pour l’y aider, 18 Cohliens ont réalisé un kit pédagogique complet, comprenant 8 dessins animés, des BD, des exercices corrigés et des fiches explicatives détaillées, pour les enseignants qui souhaitent expliquer aux enfants comment bien dormir. L’ensemble de ces outils est aujourd’hui en ligne: ils mettent en scène le personnage de Mémé Tonpyj, une vieille tortue aussi sage que rigolote.

 

 

Deux neuropsychologues lyonnaises en sont à l’initiative : Stéphanie Mazza et Amandine Rey, chercheuses au Laboratoire d’étude des mécanismes cognitifs de l’Université Lyon 2« Chaque matin, beaucoup d’enseignants voient des élèves de 8 ans dormir sur leur bureau parce que les parents les ont couchés bien après 22 heures, la veille », remarque Stéphanie Mazza. « C’est donc l’affaire de tous ». En 2016, elles décident de monter un programme d’éducation, associé à une étude sur le sommeil des enfants durant la nuit. Elles s’adressent à 150 élèves de CE2, scolarisés dans plusieurs écoles des départements du Rhône et de l’Ain.

Pour rendre leur projet efficace, elles décident de recourir à supports imagés et ludiques : non seulement pour piquer la curiosité des jeunes, mais aussi pour dispenser les mêmes cours partout, quels que soient les professeurs. Stéphanie Mazza et Amandine Rey élaborent le kit pédagogique et entrent en contact avec l’école pour le faire réaliser.

Monitoring

Elles ont aussi prévu d’équiper les bambins avec des bracelets connectés pour enregistrer leurs cycles de repos, la nuit, comme cela existe pour les protocoles de santé destinés aux adultes. Ce monitoring de quelques jours a été réalisé deux fois : avant, puis après le programme d’éducation. Il s’est accompagné de tests cognitifs, pour évaluer l’attention des enfants.

L’exploitation des données est actuellement en cours. Les résultats ne sont pas connus, toutefois Stéphanie Mazza a relevé des témoignages concordants : « Les enseignants nous disent que les enfants sont plus attentifs à leur bien-être, qu’ils prennent conscience de leur état de forme. Ils comprennent que la qualité du sommeil a une influence sur la réussite scolaire ».

A l’école, ce projet a mobilisé les étudiants volontaires de 4e année durant cinq mois, de novembre 2016 à mars 2017. C’est Olivier Jouvray, professeur féru de bande dessinée documentaire, qui a été le coordinateur de ce projet de groupe. Il a été soutenu par deux autres professeurs spécialisés en infographie et en animation, Fabien Roule et Raphaël Gauthey, ainsi que par Alice Rivière, responsable pédagogique.

Au total, six étudiantes se sont portées volontaires pour réaliser les bandes dessinées : Claire Agnelli, Agathe Lamarque, Laura Lapalus (qui donne aussi sa voix à la petite tortue), Alice Laurent, Mélodie Roux et Lucy Rueda. Elles ont même rencontré les enfants dont les parents avaient donné leur accord pour expérimenter le protocole sommeil de l’Université Lyon 2. Toutes sont en 5e année, aujourd’hui. Pour les dessins animés, elles ont été aidées par Arnaud Lefebvre, Victoria Pellet, Gabrielle Perreira-Ramos, Juan-Pablo Machado, Marie Houssin, Nayla Vanderweyen, Nina Heckel, Anaïs Pradier, Zhou Zhiyuan, Hu Bo, Loric Garriguenc et Gabriel Murgue.

Aventure éditoriale

L’histoire ne s’arrête pas là. Les six Cohliennes illustratrices ont décidé de prolonger ce projet par une aventure éditoriale. « Nous allons lancer une opération de crowdfunding pour financer six livres jeunesse réunis en coffret, où nous reprendrons les personnages que nous avons inventés », annonce Claire Agnelli. Les récits se dérouleront dans une colonie de vacances, où les problèmes de sommeil sont fréquents : « Nous voulons que les enfants y trouvent des solutions pour régler certaines difficultés par eux-mêmes, par exemple à travers des techniques de respiration ». A quand le lancement ? « Pas avant quelques semaines », répond Claire. « On est en plein diplôme blanc. » Bien sûr… pas de nuits blanches pour des livres sur le sommeil, évidemment !

 

Voir la vidéo de lancement 

 

Retour aux actualités