L’actu des étudiants // Chaque jour, ils font la Une de « Mâtin! »

Matin, quel journal - Dargaud

La maison d’édition Dargaud prévoyait de lancer sa revue numérique en juin, mais le confinement l’a incitée à l’avancer au 15 avril. Mâtin, quel journal ! (en clin d’oeil au magazine Pilote, dont elle a repris le slogan) publie tous les jours, sur Instagram, des feuilletons dessinés traitant de sujets de société par l’humour, en 10 cases maximum – qui est la contrainte de format de ce réseau social.

En trois semaines, le média a déjà atteint 3.700 abonnés. Avec ce pure player, l’éditeur cherche à toucher, parmi les 15-35 ans, de nouveaux lecteurs qui fréquentent peu les librairies. L’éditeur a choisi des auteurs confirmés (Thomas Cadène, Guillaume Bouzard) et de jeunes dessinateurs. Quatre d’entre eux sont issus de l’école : Tiphaine de Cointet (promotion 2019) et trois étudiants actuellement en 5e année : Camille Gabert, Florent Gobet (spécialité édition) et Léane de Christen (en cinéma d’animation).

Leur mise en relation avec l’éditeur s’est faite à l’école, à la fin 2019. A deux reprises, le directeur général de Dargaud, Benoît Pollet, et la rédactrice en chef de Mâtin!, Clotilde Palluat, étaient venus présenter leur projet. Les choses s’étaient concrétisées ensuite, lors du job dating de la fin janvier 2020. Florent Gobet avait alors présenté ses projets de fin d’études. De son portfolio, il avait tiré un début de série dans laquelle il humanisait des animaux. Dargaud l’a retenue. « Je leur avais montré trois histoires courtes sur ce thème d’humour absurde, on a ensuite brodé autour. Mes échanges avec l’éditeur m’ont aidé : la rédactrice en chef me lançait parfois sur des pistes auxquelles je n’avais pas pensé. Du coup, le résultat est meilleur. Au total, j’ai remis les 15 épisodes que je prévoyais de présenter devant le jury de diplôme – plus un sur le pangolin, forcément ». Pas encore diplômé, déjà édité.

« C’est une super expérience », approuve Tiphaine de Cointet, pour qui le feuilleton est en cours. Elle qui adore utiliser l’actualité pour nourrir des récits de fiction imagine chaque jour les aventures d’une mamie que le président de la République et son Premier ministre veulent nommer ministre de l’écologie. La jeune diplômée travaille aussi pour la plateforme de BD numérique Webtoon Factory (Dupuis), qui a « acheté » son projet de diplôme, tout fournissant des dessins de presse à Okapi et à Tribune de Lyon.

Chez Dargaud, la rédactrice en chef de Mâtin! se félicite de publier les Cohliens. « J’aimerais reconduire ce partenariat l’an prochain », déclare Clotilde Palluat. « L’école a tout de suite compris l’enjeu que représentait ce nouveau média ». Elle incite les étudiants qui le souhaiteraient à lui adresser leurs projets. Pour lui écrire, c’est ici : matin@dargaud.fr.

 

www.instagram.com/matin_queljournal/

Crédits : Florent Gobet, Tiphaine de Cointet, Camille Gabert et Léane de Christen.

Retour aux actualités