Jacques le Cristal

Jacques le Cristal

Viola Amman

Promotion 2021

Directrice de création en édition multimédia

Livre jeunesse adapté du conte Jacques le Cristal, de Gianni Rodari (1920-1980)

Description du projet

Jacques est un enfant transparent : on peut voir à travers son corps comme s’il était en verre, ses idées et ses émotions sont à la portée de tous. Il lui est impossible de mentir ou de garder un secret. Voilà pourquoi tout le monde l’appelle Jacques le Cristal et l’apprécie pour sa loyauté. Un jour, un féroce dictateur prend le pouvoir, une période de violence et de misère commence pour le peuple. Quiconque ose se rebeller disparaît. Tout le monde subit ces injustices en silence, par crainte de conséquences. Mais Jacques ne peut pas se taire : ses idées, visibles derrière son front transparent, parlent pour lui. Les gens répètent ses pensées et reprennent espoir.

Procédés graphiques

Pour adapter l’histoire de Jacques Le Cristal,  j’ai décidé d’utiliser un style de dessin très épuré. Les formes deviennent presque géométriques, les couleurs sont réduites à l’essentiel. Il n’y a pas de décors, les dessins sont réalisés sur fond blanc ; l’espace et le temps sont absents. Ce parti pris m’a permis de mettre l’accent sur la dimension universelle de l’histoire, qui en fait sa force. Cette simplicité du dessin me permet également de laisser une place importante à l’imagination et à l’interprétation du lecteur. Dans la création de ce projet j’ai accordé beaucoup de temps et d’efforts au choix des cadrages. J’avais envie que la succession des compositions des illustrations participe à la narration au même titre que les dessins, si ce n’est plus. En effet les contrastes forts entre les formes, les couleurs et les dimensions prennent une valeur symbolique.

Une autre réflexion importante concernait la transparence. Comment la traduire ? Inspirée par les livres de Bruno Munari, j’ai décidé d’utiliser comme lui des pages transparentes, des pages trouées, des fenêtres. Ces mécanismes m’ont permis non seulement d’évoquer la notion de transparence, mais aussi de faire avancer l’histoire en faisant apparaître et disparaître des éléments.

Quant aux personnages, j’ai décidé de ne représenter Jacques que par ses habits, à l’exception de ses yeux et d’une mèche de cheveux, éléments toujours visibles. Ses idées et ses émotions ne sont représentées que par de simples bulles colorées, libre au lecteur de les interpréter; le dictateur, qui incarne la violence et l’injustice, est symbolisé par des masses noires et imposantes, il n’apparaît jamais en tant que personnage réel. Enfin, la couleur joue un rôle fondamental dans le déroulement de l’histoire. Au début, le ton du texte est léger et joyeux, une ambiance sombre s’installe avec l’arrivée du dictateur, puis la lumière triomphe à nouveau à la fin.

Galerie photos

Jacques-le-cristal Jacques-le-cristal
Jacques-le-cristal
Viola Amman

Viola Amman

Promotion 2021

Spécialisation édition multimédia

Il y a cinq ans, j'ai décidé de partir de Milan, ma ville natale, pour intégrer l’École Émile Cohl de Lyon. La veille de mon départ, mes amis m’ont offert le recueil de contes "Histoires au téléphone", de l’auteur italien Gianni Rodari. Ils connaissaient ma passion pour les histoires et mon envie de les raconter en dessin : c’était la raison de mon départ. Parmi tous les récits, "Jacques Le Cristal" m’a touchée dès la première lecture, par sa force. Il s’agit d’une histoire universelle et toujours actuelle, qui nous livre un message extrêmement puissant : la vérité est plus forte que tout, plus lumineuse que le jour, plus terrible qu’un ouragan.