L’actu des alumni // Deux Cohliens invités par l’Académie des Oscars

Sidney-Kombo-et-Alain-Gagnol
Sidney Kombo et Alain Gagnol participeront aux votes de sélection des films en compétition en 2021. Tous deux anciens élèves, Sidney a aussi enseigné plusieurs années, tandis qu’Alain est l’un de nos professeurs depuis 2016.

Sidney Kombo (promotion 2002) et Alain Gagnol (promotion 1988) figurent parmi les 819 nouvelles personnalités invitées à rejoindre l’Académie des Oscars pour sélectionner les prochains films candidats. Sidney Kombo nous a fait part de sa réaction : « Etre reconnu pour son travail est toujours un fantastique accomplissement. Et penser que je suis le premier dans mon pays (le Congo, ndlr) à y être me rend encore plus fier. Voir la reaction des miens, famille et amis, est un privilege. Mais ce n’est évidemment pas une fin en soi. Je continue de regarder avec beaucoup de curiosité et de passion le chemin artistique que cette nouvelle étape ouvre pour moi ». Superviseur d’animation 3D récompensé aux VES Awards, aux Annie Awards et aux Oscars, il a été l’un de nos professeurs d’animation jusqu’en décembre 2012, avant de se consacrer exclusivement à l’industrie du cinéma. Il y a près de six ans, il a rejoint le studio Weta Digital, en Nouvelle-Zélande, pour travailler sur de grands films du box office : Le Bon Gros Géant, Le Livre de la Jungle, Avengers: Endgame…
Alain Gagnol détient lui aussi un palmarès impressionnant en tant que réalisateur et scénariste de dessins animés d’auteur. On retiendra bien sûr sa double sélection aux Oscars et aux César comme co-réalisateur, avec Jean-Loup Felicioli, d’Une vie de chat (2010) et les nombreuses nominations de leurs courts-métrages, depuis 1995. Alain mène de front, actuellement, la préparation de son troisième long-métrage, les Contes du hérisson, et l’écriture d’un roman fantastique pour adolescents. Auteur d’une quinzaine de romans policiers, de nouvelles et de livres jeunesse (dont la série Power Club), Alain est également professeur à l’école. Depuis 2016, il enseigne l’écriture médias aux étudiants de 4e année. Il intervient aussi en suivi de projets des étudiants de 5e année.
Pour lui, l’invitation de l’Académie des Oscars a été une surprise : « Ce sont des amis qui m’ont prévenu les premiers. Je n’accorde pas beaucoup d’importance aux affaires de compétition, même si cela compte dans nos métiers de communication. Mais ce qui m’arrive là est inespéré. Je me revois, enfant, bricolant à 10 ans mes premiers dessins animés avec la caméra super 8 de mon père. Pour quelqu’un venu, comme moi, d’une toute petite ville, je reconnais que c’est fort ! »
Retour aux actualités