Dessinateur Praticien

Pour maîtriser les fondamentaux du dessin de représentation et les techniques du dessin narratif : BD, illustration, animation. En 3 ans

Informations clés

  • Nombre d’heures d’enseignement :

    de 1.020 h à 1.236 h / an

  • Certification :

    diplôme visé, niveau 6

  • Les + de la formation :

    une pédagogie réputée, des enseignements en dessin académique et en dessin de narration délivrés par des artistes confirmés, un diplôme de dessinateur praticien reconnu qui est visé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Présentation de la formation

Enseignement pratique

Le diplôme de Dessinateur praticien vise à acquérir la culture du dessin et les compétences permettant d’exercer plusieurs activités dans les métiers du dessin narratif pour l’édition, le cinéma d’animation et le jeu vidéo.

La culture du dessin enseignée à l’École Émile Cohl est fondée sur des connaissances appliquées et sur un solide socle d’enseignement pratique. L’étudiant apprend à construire des dessins justes (proportions, anatomie, perspective, valeurs) à partir de l’observation du réel. Au fil de longues séances en atelier, il découvre comment transposer fidèlement en 2D – d’abord sur le papier, puis en infographie – des moulages en plâtre, des modèles vivants et des objets de tout type, en 3D (outillage, vaisselle, jouets, poissons, végétaux) qu’il a eu sous le regard.

 

Au service de la narration

La progression pédagogique l’amène à réaliser des compositions de plus en plus soignées, répondant à des contraintes de production : objets simples au trait, puis en couleur à la main, puis à l’ordinateur ; mise en scène de personnages et de décors sous différents formats ; réalisation d’images fixes et animées.

L’enseignement proposé consiste à acquérir un geste sûr et à mettre son dessin au service d’une narration. Dans tous les cours de dessin de personnages, d’illustration, de bande dessinée et de dessin animé, les exercices correspondent à chaque fois à un cahier des charges déterminé. L’étudiant doit se positionner vis-à-vis de la commande graphique que ses professeurs, eux-mêmes artistes, lui font.

À la fin de sa formation, l’étudiant est apte à traiter des tâches d’exécution et de réalisation sous la houlette d’un directeur artistique ou d’un réalisateur. Mais le diplôme visé de Dessinateur Praticien ne valide pas les compétences destinées à concevoir, de bout en bout, des projets numériques ou éditoriaux complexes dans les domaines du jeu vidéo, du cinéma d’animation, de la bande dessinée ou de l’illustration. C’est l’objectif des spécialisations bac+5 pour lesquelles l’étudiant bénéficie d’une formation technique avancée et d’un accompagnement artistique plus poussé, sur des projets de groupe et sur sa démarche d’auteur.

 

 

Télécharger la documentation

  • 1ère année
  • 2ème année
  • 3ème année
année

En savoir + sur chaque année

  • La première année de la formation de Dessinateur Praticien porte sur découverte des techniques et des métiers de l’image.

    Très sélective, cette classe propose un enseignement intensif du dessin d’observation sous toutes ses formes, destiné à fonder les bases professionnelles du futur artiste. Dans le même temps, elle permet une première approche des métiers de l’image.

  • L’objectif de cette 2e année est l’approfondissement du dessin d’observation et la prise en main des outils informatiques.

    La deuxième année amplifie et approfondit les connaissances du dessin d’observation. L’enseignement s’ouvre progressivement à la conception d’images narratives et à l’apprentissage des outils informatiques. Certains cours sont dispensés en anglais.

  • Objectif : approfondissement du dessin d’observation et des outils informatiques (PAO, infographie 2D/3D, interactivité), au service de la narration.

    La troisième année approfondit la maîtrise des techniques de dessin et prépare les étudiants à la production, en contexte professionnel, d’images fixes et animées, en dessin traditionnel et numérique. Ils accomplissent un stage de deux mois en entreprise.

    • Le tarif de l’année de formation

      8.550 euros (+ 900 euros de frais de gestion annuel). Il comprend 1.236 h, formation et stage inclus. Le volume de cours est de 38 heures / semaine.

    • Les matières enseignées

      • Bande dessinée / scénario

      • Peinture de composition

      • Illustration narrative

      • Illustration jeunesse

      • Croquis

      • Sculpture / volume

      • Caricature / dessin de presse

      • Dessin animé

      • Infographie 2D et PAO (cours en anglais)

      • Concept art

      • Graphisme

      • Médias interactifs / livre numérique

      • Matte painting

      • Initiation à l’animation 3D

      • Initiation à la programmation

      • Culture des médias

      • Histoire de l’art

      • Anglais

Admission

  • Les modalités d'accès

    Cette formation de dessinateur praticien est accessible après un baccalauréat ou équivalent (obligatoire), en formation initiale ou en formation continue. En formation initiale, la procédure d’inscription nécessite de se créer un compte sur la plateforme Parcoursup.

  • Les prérequis

    Être fortement motivé par la pratique du dessin.

    Se constituer un dossier artistique réunissant des dessins d’observation du réel. Le même dossier est à fournir pour postuler en Prépa Dessin, 1ère année de Dessinateur Praticien ou 1ère année de Dessinateur 3D.

  • Le dossier de dessins

    Réalisez 4 planches composées de 2 ou 3 dessins par planche :

    Planche 1, vues de bâtiments en intérieur ou extérieur

    Planche 2, personnages : modèle vivant en pied

    Planche 3, outils, fruits ou légumes

    Planche 4, dessins d’observation : sujets au choix

     

    Indiquez sur chaque planche la date du dessin, les techniques utilisées et le temps de réalisation.

  • Admission

    Les candidats postulent sur la plateforme Parcoursup et en suivent le calendrier, fixé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

  • En pratique

    Inscrivez vos vœux de janvier à mi-mars. Vous avez jusqu’à début avril pour confirmer votre choix et téléverser votre dossier de candidature : projet de formation motivé et dossier artistique. Aucun entretien n’est demandé.  L’équipe pédagogique de l’École Émile Cohl examine les dossiers de candidature suivant six critères d’aptitude et de motivation. Elle établit un classement des dossiers. Les résultats sont ensuite publiés mi-mai sur la plateforme Parcoursup sous la forme d’un classement dynamique qui évolue en fonction des choix des différents candidats.  Si le candidat est admis, il valide son choix sur Parcoursup et l’école lui adresse un dossier d’inscription par e-mail.

Poursuite d'études