L’actu des Cohliens // Deux étudiants de 4e année remportent un appel à projet de courts-métrages sur l’Europe

character design de Clothilde Chauvin et Vianney Spillebout
Clothilde Chauvin et Vianney Spillebout sont les co-réalisateurs d’un dessin animé institutionnel sur la défense européenne.

 

Elle se dit à l’aise avec le dessin de BD inspiré de la ligne claire, lui s’exprime plutôt avec le graphisme fort et jeté d’un Nicolas de Crécy. Parce qu’ils avaient en commun une boulimie de travail et l’envie de se lancer dans une compétition, Clothilde Chauvin et Vianney Spillebout (4e Année, section Cinéma d’animation) ont répondu ensemble à l’appel à projets d’Européens sans frontières (ESF), association de promotion des institutions européennes, qui avait reçu le soutien du Réseau des écoles françaises de cinéma d’animation (RECA) en juin 2018.

Fin novembre, ces deux Cohliens ont été lauréats de l’appel à projet « Euroforce, help ! », pour lequel ils devaient fournir une charte graphique et un storyboard à partir d’un script sur la défense européenne. Pour faire bonne mesure, ils avaient joint aussi à leur dossier des croquis de décors et une animatique sonorisée. Clothilde s’est occupée des personnages, Vianney de la couleur et des décors. Et ils ont réalisé ensemble le storyboard d’un film de deux minutes, mettant en scène quatre jeunes de quatre nationalités avec une héroïne représentant l’Europe.

 

extrait d'un storyboard de Clothilde Chauvin et Vianney Spillebout - 2018

 

« Nous sommes partis d’un script dont il a fallu remanier le ton, pour l’adapter à un public de 20 ans », se souvient Vianney. Il a retenu de cette expérience la difficulté de séduire un jeune public avec un sujet aussi sérieux : « Il s’agit d’informer sur ce que fait l’Europe au plan militaire et de transmettre le message qu’elle n’a pas seulement besoin de forces armées pour assurer sa défense, mais aussi de compétences de différents domaines du monde économique. Nous devions en tenir compte dans la conception des personnages et les dialogues, pour éviter de tomber dans la caricature des super héros jouant de la gâchette ».

 

Pour Clothilde, cette co-réalisation est une première : « C’est étrange de se dire que notre projet sera repris par des animateurs professionnels », dit-elle. « Je suis curieuse de voir ce que ça va donner, si mon dessin va bouger ». Les étudiants ont reçu un prix conjoint de 5.000 euros par ESF. Leur mission, à présent : fournir, fin février, une bible graphique du court-métrage qui sera produit par les agences de communication Idside et Sisso. Le film est prévu d’être diffusé sur le web, à la télévision et en salles de cinéma à l’occasion de la journée de l’Europe, le 9 mai prochain.
Retour aux actualités