Profession : storyboardeuse

Profession : storyboardeuse

Pour Johanna Huck, le storyboard l’un des postes les plus créatifs du cinéma d’animation : “Il y a mille façons de s’y prendre pour raconter une histoire : à vous d’aider le réalisateur à trouver la bonne mise en images”. Portait

Réalisatrice, scénariste, illustratrice décors, storyboardeuse : Johanna Huck aura réuni toutes ces expériences en moins de sept ans d’activité. Dès 2015, son film de fin d’études, El Ciento Uno, traduit déjà sa capacité à créer une direction artistique forte. Pour son court-métrage en 2D montrant l’affrontement d’une femme matador et d’un taureau de corrida, sa mise en scène resserrée sur les personnages et ses dessins au fusain, assemblés sur banc titre, produisent une remarquable intensité. Le film est sélectionné au festival d’Annecy.

 

Il lui permettra aussi, en 2017, d’être retenue dans le programme de jeunes réalisateurs En Sortant de l’école initié par Tant Mieux Prod (des collections de 13 courts-métrages réunissant chacune 13 poésies d’un écrivain, diffusées par France Télévisions). Elle signe une adaptation très colorée du Chat de Paul Eluard, travaillée à l’encre – une autre de ses techniques de prédilection.

 

Entretemps, elle assure diverses prestations. A Lille, le studio Tchak lui confie les décors de la série Lastman, adaptée de la BD de Bastien Vivès, Balak et de Michael Sanlaville (promotion 2004). Elle sera aussi engagée chez Caribara pour préparer une série jeunesse : la Cabane à histoires de Célia Rivière, où il s’agit pour elle de participer au développement visuel du projet. L’expérience renforcera son intérêt pour la narration et le storyboard. En 2017, chez Cube Creative, elle met ce talent au service de plusieurs épisodes d’Athleticus, série animalière de Nicolas Deveaux. Elle continuera ensuite sur la saison 4 de Kaeloo, réalisée par Philippe Rolland, un autre ancien Cohlien.

 

Elle passe un cap l’année suivante. La voici désormais lead storyboardeuse (superviseure d’équipe de storyborders), toujours en série jeunesse : en 2018, sur Tangranimo, puis sur la saison 5 de Kaeloo. « Le storyboard est selon moi l’un des postes les plus créatifs du cinéma d’animation », affirme-t-elle. « Il y a mille façons de s’y prendre pour raconter une histoire : à vous d’aider le réalisateur à trouver la bonne mise en images, en amenant vos idées ou votre sens de la composition. » Ce qui ne l’empêche pas de reprendre sa casquette de réalisatrice, à l’occasion : la voici à pied d’œuvre sur le teaser d’une nouvelle série que produira prochainement Cottonwood media.