Don Quichotte

Don Quichotte

Eliot Trouttet

Promotion 2020

Directeur de création en édition multimédia

Album illustré adapté du roman de Miguel de Cervantès (1547-1616) traduit de l’espagnol par Louis Viardot (1800-1883). Pour public ados et adultes.

Description du projet

C’est l’histoire d’un hidalgo qui, après avoir lu des livres de chevalerie toute sa vie, finit par se prendre lui-même pour un chevalier. Il part combattre le mal sur les routes d’Espagne, accompagné d’un pauvre paysan assez crédule pour le suivre dans sa folie.

Projet de fiction réalisé à partir d’une version abrégée de 180 pages, pour laquelle Eliot a produit 29 images en peinture digitale.

Parti pris

Eliot propose une double vision de don Quichotte dans la quasi-totalité des chapitres : « J’ai décidé d’illustrer ce que s’imagine Alonzo Quixada (le vrai prénom du héros) en opposition à ce qui se passe réellement pour lui. J’ai pour cela alterné les représentations : celle du don Quichotte fantasmé en preux chevalier, dans des illustrations tantôt épiques, tantôt contemplatives, avec de belles couleurs et lumières, et composées selon les règles classiques telles que la spirale de Fibonacci, par exemple. A ces images j’ai opposé une représentation cartoon du don Quichotte réel, celle d’un vieux fou ridicule et grotesque, subissant échec sur échec, et s’enfonçant dans son délire. »

Galerie photos

Eliot Trouttet

Eliot Trouttet

Promotion 2020

Spécialisation édition multimédia

Au départ je connaissais vaguement Don Quichotte. Comme tout le monde, je savais seulement qu’il s’agissait de l’histoire d’un vieux fou qui se prenait pour un chevalier et qui combattait des moulins à vent qu’ils prenaient pour des géants. Que, pour lui, les auberges étaient châteaux et les filles de joie des princesses ou nobles dames. Puis, en 2e année à Émile Cohl, j’ai assisté à un cours d’histoire de l’art sur ce thème que j’ai beaucoup aimé, car je me suis rendu compte qu’il y avait tout une symbolique derrière ce personnage. Au fond, nous sommes tous un peu don Quichotte. Nous déformons forcément la réalité ou, du moins, nous tenons pour vrai ou faux des choses qui ne le sont pas forcément.